Parution : T36 “Faire époque”

Faire époque / What is an epoch?
Sous la direction de Thomas ANGELETTI, Quentin DELUERMOZ et Juliette GALONNIER
 
Couverture Tracés
ISBN 979-10-362-0182-0
 

Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Trente Glorieuses… Les époques structurent notre imaginaire temporel et notre appréhension du présent. Catégorie centrale des sciences humaines et sociales, l’époque régit aussi l’expérience ordinaire des acteurs et peut servir de fondement à l’action politique. Elle reste pourtant remarquablement peu interrogée. Au fond, qu’est-ce qu’une époque ? Comment en arrêter les contours ? De quoi est-on contemporain ? Et que produisent les tentatives de périodisation sur notre rapport au temps et à l’histoire ? C’est à l’étude de ces questionnements qu’est consacré ce numéro de Tracés. À travers l’examen d’objets aussi divers que la naissance du capitalisme, l’historiographie du Moyen Âge, la place des femmes dans la Renaissance, la critique du temps présent dans le théâtre des XVe et XVIe siècles, les révolutions caribéennes de la fin du XVIIIe siècle, la périodisation des relations internationales, le sens du temps à l’ère capitaliste, la crise financière de 2008, ou les époques du futur imaginées par la science-fiction, les différentes contributions de ce numéro viennent chacune éclairer un pan de ce phénomène que nous appelons époque. Ce numéro montre ainsi la pluralité des manières de « faire époque », en s’intéressant aux conditions parfois conflictuelles de la genèse des époques, ainsi qu’aux soubassements épistémologiques et politiques de leurs usages.

Camille Paloque-Berges

Laboratoire HT2S, Conservatoire national des arts et métiers

More Posts


Camille Paloque-Berges

Laboratoire HT2S, Conservatoire national des arts et métiers

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.