Les équipes du T34 et T35 le 7 décembre à la Petite Egypte (Paris)

La revue Tracés a le plaisir de vous convier à la librairie La Petite Egypte ( 35 Rue des Petits Carreaux, Paris 2ème)  vendredi 7 décembre à 19h pour une rencontre sur le thème :


Ce que produit la modernité : l’individu et la structure

Autour des numéros 34 (« La singularité ») et 35 (« Infrastructures ») de la revue Tracés« 

Avec la participation de Julie Gobert, Samuel Hayat, François Jarrige, Yaël Kreplak, Stefan Le Courant, Franck Leibovici, Judith Lyon-Caen, Clément Marquet, Francesca Musiani, Camille Paloque-Bergès, Federico Tarragoni.


Les deux numéros de 2018 de la revue Tracés ont abordé la question de la condition moderne, à partir de deux angles apparemment opposés. D’un côté, le n° 34 s’est concentré sur la question de la singularité comme valeur clé des sociétés modernes, à la fois idéal de réalisation de soi et mécanisme de transformation du capitalisme et des modes de gouvernement. Il réunit des études sur l’art, les pratiques de consommation, le militantisme, le droit, l’écriture, à travers une série de cas où se déploie et s’éprouve la singularité des individus. Le n° 35 s’est quant à lui efforcé de penser la question des infrastructures modernes, pour penser comment des dispositifs technopolitiques (conçus comme) pérennes induisent et produisent des structures sociales. Les contributions du numéro, portant sur l’eau, le pétrole, les prisons, les données numériques, le nucléaires, explorent les conditions et les formes de contraintes contenues dans les infrastructures de la modernité politique et technique.

Au cours de cette rencontre, qui prendra la forme d’un échange entre les coordinateurs/trices des numéros, des auteurs/trices et le public, on essaiera de comprendre comment s’articulent ces deux pôles de l’expérience de la modernité, l’individu et la structure, généralement pensés de manière séparée.

Vous pouvez nous soutenir vous pouvez aussi acheter ou vous abonner à la version papier.

L’entrée est libre et la rencontre sera suivie d’un verre.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.