Improvisation musicale et nouvelles technologie. Match retour à New York.

ImproEn 2004, Gérard Assayag et Marc Chemillier ont organisé une rencontre sur l’ improvisation et les nouvelles technologies à l’Ircam qui a eu un impact majeur en identifiant les contours d’une communauté internationale de chercheurs et de musiciens (et quelquefois de musiciens chercheurs) œuvrant à la frontière entre improvisation (du jazz aux musiques contemporaines et actuelles), médias numériques et programmation. L’événement permettait de faire le point sur les techniques, les dispositifs, les esthétiques et incorporait une composante festive, chaque présentation étant assortie d’une performance.

La présence de musiciens de renommée mondiale comme Steve Coleman, Roscoe Mitchell, Bernard Lubat, ColdCut, aux côtés de plus jeunes, indiquait sans ambiguïté l’importance de ce mouvement et l’intérêt qu’il suscitât notamment outre-atlantique. Il n’était pas indifférent, étant donné l’immense flux musical et technique dans le sens Amérique-Europe qu’avait représenté le jazz, que le premier événement d’importance mondiale sur improvisation et technologie soit organisé en France. Et rendez-vous était pris avec les partenaires américains pour un « match retour » à New York, où travaillent nombre des acteurs importants du domaine, et où la présence de deux universités très actives sur le plan de la recherche musicale, New York University et Columbia University, engendre un dynamisme particulier.

Le match retour a donc lieu du 16 au 18 mai à New York. Deux concerts sont organisés en ouverture et en clôture, avec des musiciens de renommée internationale. Entre temps, deux workshops permettront aux musiciens-chercheurs de présenter les derniers outils informatiques développés.

Au programme :

  • le 16 mai (soir) : Concert d’ouverture à La Roulette (avec Roscoe Mitchell, George Lewis, Steve Lehman, Steve Coleman et de nombreux autres musiciens)
  • le 17 mai (journée) : Workshop 1 à New York University
  • le 18 mai (journée) : Workshop 2 à Columbia
  • le 19 mai (soir) : Concert de clôture à Columbia

Il est à noter que deux des coordinateurs du numéro 18 de Tracés, consacré à l’improvisation, seront du voyage. Clément Canonne présentera le projet EMUPO et Pierre Saint-Germier donnera une communication sur la notion d’improvisation artificielle.

Pour plus d’informations sur le programme détaillé des concerts et des workshops, ainsi que sur les intervenants, voir la page web de l’événement


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *