Traduire l’anthropologie: rencontre au Musée du Quai Branly sur Roy Wagner et Marilyn Strathern

Dans le cadre des rencontres du salon de lecture Jacques Kerchache, le Musée du Quai Branly organise vendredi 12 décembre une discussion autour de la traduction récente de l’ouvrage de l’anthropologue Roy Wagner, L’Invention de la culture (Zones Sensibles). Tracés a été invité à participer à l’événement pour présenter le travail réalisé dans le cadre du Hors Série 2014, Traduire et Introduire, sur les travaux de Marilyn Strathern.

 

 

Il s’agit là du premier événement autour de la parution de ce Hors Série, en attendant le deuxième volume, prévu pour 2015.

Toutes les informations pratiques sur le site du Musée.

A consulter:

– Le numéro, disponible en librairie et bientôt sur CAIRN

L’introduction au volume Traduire et introduire: Calveiro / Smail / Strathern, par Olivier Allard (en libre accès)

L’introduction à la section consacrée à Strathern, par Olivier Allard (en libre accès)

Présentation de l’événement

Vendredi 12 décembre à 18h30

Rencontre autour du dernier ouvrage de Roy Wagner, L’Invention de la culture (aux éditions Zones sensibles, 2014) 

Avec Roy Wagner, anthropologue, professeur d’anthropologie à l’Université de Virginie.

Et avec Eduardo Viveiros de Castro, professeur d’anthropologie au Musée National de Rio de Janeiro et Patrice Maniglier, maître de conférences en philosophie à l’Université de Nanterre.

En deuxième partie, Olivier Allard présente le dossier de la revue Tracés consacré à Marilyn Strathern, anthropologue britannique influencée par Roy Wagner et dont la traduction soulève des enjeux comparables (« Traduire et introduire : Calveiro / Smail / Strathern », hors-série 2014).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *