Parution : Traduire et Introduire, volume 1 (Calveiro, Smail, Strathern)

Nous faisons paraître ces jours-ci le premier volume de notre nouvelle collection de Hors Séries, Traduire et Introduire.

Ce hors-série de Tracés repose sur l’idée que l’espace universitaire est mondialisé mais loin d’être homogène pour autant : si beaucoup de travaux étrangers sont (plus ou moins) accessibles aux chercheurs français, ils ne sont pas tous également lus et discutés. Il y a donc un intérêt à débattre spécifiquement de l’œuvre d’auteurs étrangers, qui occupent une place centrale dans leur sphère d’influence mais n’ont pas suscité l’attention qu’ils ou elles méritent en France. Nous avons choisi de le faire en réunissant plusieurs commentaires qui permettent de présenter et de discuter le travail d’un auteur, dont nous traduisons également un texte significatif. Pour ce hors-série, nous avons choisi la politiste argentine Pilar Calveiro, l’historien américain Daniel L. Smail et l’anthropologue britannique Marilyn Strathern.

 

Sommaire:

Avant-propos

Traduire et introduire les sciences humaines

Pilar Calveiro

Introduction. Pilar Calveiro : la violence et la mémoire
Par Natalia La Valle et Marc Lenormand
Politique et/ou violence. Une approche de la guérilla des années 1970
Par Pilar Calveiro
(traduction : Natalia La Valle)
Autour de l’intervention de Pilar Calveiro
Par Alejandra Oberti et Roberto Pittaluga
(traduction : Marie-Laure Stirnemann et Natalia La Valle)
Quand le phare illumine de mille feux. Promesses et naufrage de l’héritage guévariste
Par Vera Carnovale
(traduction : Simon Hecht)
Penser la violence politique, de l’Argentine à l’Europe
Entretien croisé avec Fanny Bugnon, Isabelle Lacroix et Isabelle Sommier
Par Natalia La Valle, Cécile Lavergne, Marc Lenormand et Lucie Tangy

Daniel L. Smail

Daniel L. Smail et la « neurohistoire »
Par Guillaume Calafat
Civilisation et psychotropie
Par Daniel L. Smail
(traduction : Marc Lenormand et Christelle Rabier)
L’historien, le cerveau et l’ivresse des profondeurs
Par Rafael Mandressi
Aux paradis artificiels de l’historien
Par Alexandre Vincent
Comment la psychologie pourrait être utile aux historiens
Par Olivier Morin
Retour sur On Deep History and the Brain
Par Daniel L. Smail
(traduction : Guillaume Calafat)

Marilyn Strathern

Introduction. Marilyn Strathern et l’anthropologie française
Par Olivier Allard
Le brevet et le malanggan
Par Marilyn Strathern
(traduction : Olivier Allard)
Marilyn Strathern en Mélanésie : un regard critique sur le genre, les objets et les rituels
Par Pascale Bonnemère
Vadrouiller dans Partial Connections de Marilyn Strathern
Par André Iteanu
La théorie sociale après Strathern : une introduction
Par Alice Street et Jacob Copeman
(traduction : Victor Cova, Barbara Turquier et Olivier Allard)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *