Actualités de la question de l’émancipation

Une présentation conjointe du numéro 25 de la revue Tracés sur le thème « Éducation : émancipation ? » et du dossier consacré à l’école et l’émancipation scolaire dans le numéro 17 de la revue Contretemps est organisée samedi 15 février à 19h30 à la brasserie Le Lieu-Dit (Paris 20e, métro Ménilmontant).

La discussion, autour du thème « Éducation: quelle actualité de la question de l’émancipation? », rassemblera des contributeurs et contributrices de ces deux numéros de revue. Elle sera l’occasion d’évoquer ce qui, dans le moment politique et éducatif présent, amène à poser avec urgence la question de l’articulation entre éducation et émancipation : la croissance conjointe des inégalités sociales et scolaires, la transformation de l’éducation prioritaire, le retour d’un programme dit républicain qui prend la forme d’une laïcité normative et injonctive, mais aussi le renouveau des programmes d’éducation populaire sont autant de logiques sociales et politiques qui mobilisent les acteurs et actrices de l’éducation et polarisent les débats.

Penser l’émancipation

Cette présentation conjointe précède de quelques jours seulement la tenue à Nanterre, du 19 au 22 février, d’un colloque majeur sur la question de l’émancipation. Ce colloque, intitulé « Penser l’émancipation » (http://www.penserlemancipation.net/), est le deuxième d’un cycle de colloques entamé à Lausanne en août 2012.

Le colloque de Lausanne a donné lieu à une publication aux éditions La Dispute, sous le titre Penser l’émancipation. Offensives capitalistes et résistances collectives (http://atheles.org/ladispute/mouvementsdesociete/penserlemancipation/index.html). Dans cet ouvrage dirigé par Hadrien Buclin, Joseph Daher, Christakis Georgiou et Pierre Raboud, on retrouve notamment un chapitre sur le thème « Raison populiste, démocratie et émancipation populaire » rédigé par Federico Tarragoni, auteur dans le numéro « Éducation : émancipation ? » de Tracés d’un article intitulé « L’éducation populaire comme art du possible ? L’émancipation intellectuelle dans les missions vénézuéliennes ». On pourra s’intéresser à la section consacrée par Zahra Ali à « Penser l’émancipation par le religieux : des féminismes islamiques », qui fait écho à la note dans laquelle Damien Simonin, dans le numéro « Éducation : émancipation ? » de Tracés, propose le « Récit d’une expérience : l’école Nadi al Toufoula (Damas, 1993-2012) ».

Le colloque de Nanterre prend quant à lui pour angle d’approche les « Théories, pratiques et conflits autour de l’émancipation humaine ». On soulignera notamment, en lien toujours avec les thématiques des numéros 25 de Tracés et 17 de Contretemps, l’atelier « À l’école de l’éduc’ pop », le mercredi 19 février de 15h à 16h45 en salle LR5, celui sur le thème « Du dépérissement de l’école ? », le jeudi 20 février de 9h à 10h45 également en salle LR5, enfin l’atelier « Théologies de l’émancipation » le vendredi 21 février de 15h15 à 17h en salle LR15.


Marc Lenormand

Maître de conférences en civilisation britannique à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3, équipe EMMA. Membre du comité de rédaction de la revue Tracés.

More Posts

Marc Lenormand

Maître de conférences en civilisation britannique à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3, équipe EMMA. Membre du comité de rédaction de la revue Tracés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *