Penser la valeur d’usage des sciences

Capture d’écran 2013-06-11 à 17.43.16 Un ouvrage collectif stimulant et nécessaire vient de paraître aux éditions des archives contemporaines sur le thème des usages des sciences.  Il fait écho au cycle de Tracés « à quoi servent les sciences humaines ». Il aborde à la fois la question du public des sciences et celles des stratégies, mesures et évaluation de la recherche.

La table des matières peut être consultée à cette adresse.

Présentation ci-dessous:

Penser la valeur d’usage des sciences

Glassey Olivier, Leresche Jean-Philippe, Olivier Moeschler

Mesurer les usages de la recherche en dehors du champ scientifique, est-ce possible, est-ce souhaitable ? L’ouvrage vise à documenter sous quelles modalités les débats conduits autour de la nature et de la valeur des usages des productions scientifiques dans des arènes de plus en plus larges et variées – scientométrie, transferts de technologie, relations sciences et société – contribuent non seulement à la mesure de la science et de ses effets, mais à influencer les manières mêmes de conceptualiser l’évaluation de la recherche scientifique. En lien avec les importants développements des réflexions internationales sur la production, la diffusion et les évaluations de la recherche, cet ouvrage propose ainsi d’explorer de multiples questions et défis relatifs aux processus contextualisés d’appropriation des sciences : qui sont les usagers des sciences et leurs publics ? Comment se construit et circule la valeur de la recherche ? Quelle est la valeur de la recherche pour ses utilisateurs et peut-on la mesurer ? La valeur des usages dérivés de la recherche doit-elle participer à la mesure des performances de la recherche ? Quel sens les divers publics concernés par la recherche donnent-ils aux démarches évaluatives ? Quelles sont les instances sociales et politiques légitimes pour évaluer les résultats de la recherche ? La légitimité de la science dans la société sort-elle renforcée de l’élargissement du cercle des producteurs, diffuseurs et utilisateurs de la recherche ? Réunissant des spécialistes reconnus de plusieurs disciplines, cet ouvrage offre une perspective originale sur les questions de l’évaluation de la recherche dans le cadre des enjeux contemporains des rapports entre science et société.

Avec des contributions de :
Bernadette Bensaude-Vincent, Danièle Bourcier, Suzanne de Cheveigné, Laurence Colinet, Fabienne Crettaz von Roten, Dominique Foray, Ariane Gaunand, Olivier Glassey, Benoît Godin, Manuel Grieder, Amandine Hocdé, Pierre-Benoît Joly, Rafael Lalive, Philippe Larédo, Joëlle Le Marec, Stéphane Lemarié, Jean-Philippe Leresche, Mireille Matt, Cécile Méadel, Olivier Moeschler, Pierre Mounier, Daniel Raichvarg, Dominique Vinck, Christian Zehnder.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *