Member Login
Lost your password?

Recherche ouverte, évaluation et débat public

05/06/2013
Par

L’internet a irrémédiablement changé les pratiques de la recherche et sa diffusion. Pourtant la majeure partie de la recherche universitaire maintient encore des modes de production classiques et les universités et administrations nationales tentent toujours plus d’imposer des modes d’évaluation, de benchmarking, liés à ces productions anciennes et figées.  Comment mieux prendre en considération et développer les nouveaux outils numériques qui permettent d’accroître la créativité scientifique, d’enrichir la diffusion des savoirs au sein et en dehors du monde universitaire ? En quoi le développement des savoirs et productions numériques doit changer les procédures d’évaluation des travaux de recherche, par les chercheurs eux même , par le public ? Quelques initiatives récentes peuvent ici être signalées car elles lancent un débat nécessaire et trop peu mené en France (mentionnons toutefois le blog de Pierre Mercklé qui rend souvent compte d’initiatives similaires ) sur les nouvelles manières d’inclure les productions numériques dans le travail de recherche. Ces initiatives partent du principe selon lequel la recherche est rendue plus “ouverte” et accessible par internet. Cela concerne non seulement la diffusion (cf. le mouvement open access, les archives en ligne etc.) mais aussi la production des savoirs puisque aujourd’hui  un chercheur n’a plus de raisons de se contenter de limiter sa production à des articles au nombre de signes limités …  Comment alors juger de la “scientificité” de ses productions ? comment utiliser cette ouverture et la mise à disposition des documents comme nouveaux critères de scientificité ?  Les débats autour de cette dernière question ont été particulièrement forts récemment en biologie ou en économie, où la mise à disposition des données utilisées par les chercheurs est devenue une revendication de la part des chercheurs comme du public non universitaire, surtout lorsque les travaux de recherche ont des implications politiques. Les sciences humaines ont été peu concernées jusqu’à maintenant par ces débats mais il est peu probable qu’elles demeurent en dehors. Il n’est pas rare que des travaux historiques ou sociologiques suscitent des polémiques quant à leur méthode et leurs conclusions politiques ; et il est peu probable que ces polémiques s’en tiennent à l’avenir à ce qui est écrit dans les livres.

Voici, donc, deux initiatives récentes que nous vous invitons à consulter:

The San Francisco Declaration on Research Assessment (DORA),initié par the American Society for Cell Biology (ASCB)

est un texte récent qui a déjà eu une influence importante. Son but premier est de critiquer l’utilisation des facteurs d’impacts des revues dans l’évaluation de la recherche par les instances administratives mais il cherche également à mieux prendre en compte les différentes productions liées à internet (construction, diffusion de bases de données etc.) dans ces évaluations. Il insiste sur le fait que l’obsession de l’”impact factor” empêche le développement de nouvelles pratiques numériques innovantes.  Voir une présentation sur le HP.

The open economics working group  est une initiative en économie qui vise à améliorer le débat public et la contribution des chercheurs à ce débat en diffusant les données et autres matières premières utilisées par les chercheurs dans un soucis de transparence, de critique et de multiplicité des usages. Le site internet est très dynamique et permet aussi de découvrir d’autres projet similaires ou de se tenir au courant de débats liés à ces questions.

Voir aussi le site de l”Open knowledge foundation

N’hésitez pas à nous signaler ici des initiatives similaires  !

 

 

 


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Etiquettes: , , , ,

One Response to Recherche ouverte, évaluation et débat public

  1. [...]  Imprimer ce billet [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Revue Tracés

Revue Tracés

ENS Éditions

ENS Éditions


Carnets de recherche